Démission de la maire, de son premier adjoint et de deux conseillers municipaux

La maire, Denise Comoy, a annoncé au conseil municipal du 12 juillet 2021 qu’elle avait envoyé une lettre de démission à la préfète et que deux conseillers municipaux, Stéphane Jeannin et Jérôme Giroud, lui avaient présenté leur démission.

Ensuite, Patrice Melot a annoncé qu’il avait lui aussi écrit à la préfète pour lui présenter sa démission.

Nous n’avons pas fait de commentaire en séance, car la maire a levé la séance après ces annonces.

La maire et le 1er adjoint ont pris une décision logique : un maire sans majorité ne peut plus exercer la plénitude de ses fonctions, ce qui bloquait le fonctionnement de la commune. Il est simplement dommage qu’ils n’aient pas compris cela plus tôt et n’aient pas présenté leur démission dès qu’ils ont constaté qu’ils avaient durablement perdu la majorité, donc fin février. Cela aurait fait gagner du temps à la commune, aurait évité des décisions inadaptées prises en solitaire et évité aussi de créer ou aviver des tensions entre habitants.

Nous ferons tout pour rattraper le retard ainsi pris et remettre la commune en ordre de marche, après un an où, sauf exception, les dossiers n’ont pas avancé.

En revanche, nous regrettons la démission de Stéphane Jeannin et Jérôme Giroud, avec lesquels le travail en équipe était possible et agréable. Mais c’est leur décision.

Mais concrètement que va-t-il se passer ?

La préfète doit accepter les démissions du maire et de l’adjoint, elles deviendront alors effectives. Celle des conseillers municipaux devient effective dès acceptation par la maire.

Qui va exercer les fonctions de maire désormais ?

Cela dépend de la portée de la démission présentée par la maire et le 1er adjoint :

  • s’ils ont démissionné à la fois de leur mandats exécutifs et de leur mandat de conseillers municipaux, l’interim sera exercé par le 2ème adjoint, Guillaume Legay, jusqu’à l’élection du nouveau maire ;
  • s’ils n’ont démissionné que de leurs fonctions exécutives, alors la maire le reste jusqu’à l’élection du nouveau maire.

Quand l’élection du nouveau maire aura-t-elle lieu ?

Il faut que le conseil municipal soit complet. Comme il ne l’est plus, il y aura des élections partielles. Celles-ci, à notre connaissance, doivent se tenir dans les trois mois suivant la constatation des vacances, donc d’ici mi-octobre. Nous souhaitons vivement, pour que Mijoux puisse retrouver vite un fonctionnement normal, qu’elles aient lieu le plus vite possible. C’est la préfète qui fixera la date.

Et dans l’attente ?

Dans l’hypothèse où c’est Guillaume Legay qui assurerait les fonctions de maire, nous nous mobiliserons tous autour de lui pour que cette période transitoire soit utile pour la commune : il exercera pleinement ces fonctions et nous relancerons le travail sur tous les dossiers, avec ordre, méthode et dans le dialogue avec la population.

Nous reviendrons vite vers vous au fur et à mesure des nouvelles que nous aurons.

Inscrivez vous pour recevoir automatiquement les prochains articles

En validant ce formulaire vous consentez à recevoir un courriel de la part de Mijoux Et Vous à chaque publication d'un nouvel article, vous pourrez vous désabonner à tout moment via un lien de désinscription présent dans chaque communication. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6.01.1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27.04.2016, vous disposez sur vos données des droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement, droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Pour exercer vos droits, merci de nous contacter via le formulaire de contact.