Que se passe-t-il à Mijoux? J’y suis, j’y reste

Après une campagne relativement tendue, le 1ier tour des élections municipales s’est déroulé en Mars 2020 et nous vous rappelons les résultats

Candidat% votes Nb votes
M. COUTURIER   57.32%90Elue
M. VIALLET   56.05%88Elue
D. JULLIARD   54.77%86Elu
S. JEANNIN  54.14%85Elu
S. JUHEN   52.86% 83Elu
J. JOLY  51.59%81Elu
G. LEGAY   50.95% 80Elu
D. COMOY  50.31% 79Elue
J. GIROUD   50.31%79Elu
C. GROSGURIN  50.31%79Elu

 

Suite à la pandémie, le 2ième tour s’est tenu en juin afin que le 11ième conseiller soit élu.

Patrice Melot fut ce 11ième et dernier membre. Ce qui donna la majorité à la liste AGIR POUR MIJOUX.

Ensuite, l’élection du maire s’est déroulée dans une ambiance très critiquable. Après un 1ier tour où Patrice Melot, candidat annoncé de longue date pour ce poste, n’est pas élu, Denise Comoy, qui n’avait jamais fait état pendant la campagne de son souhait d’être maire, se présente à sa place. Avant même d’être élue, elle refusa tout échange et ouverture malgré les demandes de Martine Viallet. Il en a été de même pour l’élection des adjoints et des responsables de commissions. Résultat : aucune place n’a été proposée aux conseillés issus de MIJOUX ENSEMBLE, dont trois des candidats étaient pourtant arrivés en tête.

Les premiers mois se passent tant bien que mal et les commissions essaient de travailler au mieux malgré le manque de méthode et de vision de Denise Comoy et son 1er adjoint Patrice Melot, jusqu’ ce que 2 conseillers de la majorité, et qui plus est 2 adjoints, se rendent compte de l’incompétence de Mme la maire maire et du premier adjoint ainsi que de leur incapacité à travailler en équipe et à écouter, certains membres de conseil, Ils se rapprochent donc des « 5 opposants ». Ils espéraient ainsi faire cesser un fonctionnement non approprié aux besoins de la commune.

Le constat est partagé par la nouvelle majorité du conseil :

  • Absence de vision pour l’avenir
  • Absence de priorisation des dossiers
  • Absence de management de l’équipe municipale.
  • Mauvais management de l’équipe des agents de la mairie
  • Nombreuses décisions prises sans concertation : ni des commissions, ni du conseil.
  • Manque de respect des procédures et de la loi
  • Adaptation de la vérité
  • Refus de voir la réalité en face.
  • Report de la faute et de ses conséquences sur la nouvelle majorité, etc.

Mme la Maire a donc perdu sa majorité, le budget 2021 n’est pas voté et la situation est bloquée.

Aujourd’hui, après la période de confinement, l’état, la région et le département dégagent des moyens financiers afin d’aider la relance. Notre commune, suite à des manques importants comme l’incompétence et le manque de vision, n’a pas une feuille de route. Elle ne peut présenter aucun projet solide. Elle va donc passer à côté des aides qui pourraient apporter du développement, de la richesse et du bien-être à l’ensemble de la population.

Mme. la maire refuse de démissionner bien que plusieurs demandes lui aient été faites et qu’un blâme lui ait été adressé en séance publique par la nouvelle majorité. Elle refuse toute rencontre pour préparer une sortie de crise.

Mme. la maire bafoue le principe fondamental de la démocratie française, à savoir : le respect de la majorité : ce n’est pas la minorité qui décide et dicte sa loi.

Voici la triste réalité.

Inscrivez vous pour recevoir automatiquement les prochains articles

En validant ce formulaire vous consentez à recevoir un courriel de la part de Mijoux Et Vous à chaque publication d'un nouvel article, vous pourrez vous désabonner à tout moment via un lien de désinscription présent dans chaque communication. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6.01.1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27.04.2016, vous disposez sur vos données des droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement, droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Pour exercer vos droits, merci de nous contacter via le formulaire de contact.