Article

Quand notre maire ment en conseil d’école… et se rattrape ensuite aux branches.

Nous avions déjà fait remarquer à la maire qu’elle avait menti au conseil municipal, ci dessous un extrait du procès-verbal du conseil du 16 décembre dernier:

Elle a récidivé récemment devant le conseil d’école, à propos des travaux souhaités par les parents d’élèves sur le parking de l’école. Comment travailler sereinement et en confiance dans ces conditions ?

Ci dessous l’extrait du Procès Verbal du conseil d’école du 16.06.2021:

Nous vous laissons lire la lettre que nous avons dû écrire aux parents pour rétablir la vérité, voici notre courrier du 22 juin :

Cela dit, notre lettre a eu un effet, celui d’obliger la maire à reconnaître publiquement ce qu’elle qualifie d’erreur : elle a envoyé sans attendre un message aux parents reconnaissant une erreur (« J’ai commis une erreur en réunion lorsque j’ai annoncé que les devis de travaux avaient été étudiés en Commission Voirie »).

Voir sa lettre ci-dessous:

En revanche, elle reste dans la polémique dans la suite de ce courrier : elle n’ose pas dire que le budget a été carrément rejeté le 14 avril et indique que, en raison de cela, il n’y a pas eu de nouvelle réunion de la commission Voirie. Elle renoue ainsi avec son habitude de rejeter la faute sur les autres.

Mais :

  • le rejet du budget n’est pas une bonne excuse pour ne pas réunir la commission, car il n’empêche pas de travailler sur les dossiers techniques : au contraire, cela ferait gagner du temps pour le jour où le conseil aura retrouvé des conditions normales de fonctionnement (il faudra alors mettre les bouchées doubles…),
  • elle oublie bien entendu de dire pourquoi elle a perdu la majorité au conseil et pourquoi le budget a été rejeté…, c’est-à-dire que c’est elle qui est responsable de cette situation de blocage, en refusant de tirer les conséquences de sa perte de majorité…

Pour cela, relire les articles précédents du site mijoux-et-vous

Inscrivez vous pour recevoir automatiquement les prochains articles

En validant ce formulaire vous consentez à recevoir un courriel de la part de Mijoux Et Vous à chaque publication d'un nouvel article, vous pourrez vous désabonner à tout moment via un lien de désinscription présent dans chaque communication. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6.01.1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27.04.2016, vous disposez sur vos données des droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement, droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Pour exercer vos droits, merci de nous contacter via le formulaire de contact.